Aux pieds des Vosges, à Celles-sur-Plaine…

IdentitéAvant le deuxième week-end de ce mois de septembre, mon humain, au départ du Tillot, dans le département des Vosges, et son joli camping, a voulu faire, avec quelques amis, la grimpée du Ballon d’Alsace et parcourir ses alentours à la recherche de cols à collectionner.

Ensuite, pour le week-end, mon humain et ses amis de la bicyclette de randonnée, comme il dit, se sont dirigés vers le massif des Vosges, tout près de Raon-l’Etape, à Celles-sur-Plaine à l’invitation de Catherine et Claude C. appelés familièrement par leurs amis « les casquettes blanches ». Beaucoup de randonneurs ayant participé au précédent week-end à Langres étaient présents mais aussi d’autres nouveaux venus de la région, de Bretagne et même de Suisse… Une rencontre internationale pas moins !

La première randonnée du samedi a conduit le petit groupe, sous des nuages bas, vers la Pierre Percée et son barrage électrique puis Blâmont et son château en ruine qu’un historien local, fort documenté, a mieux fait connaître. Les chasseurs de cols ont récupéré sur le circuit du jour 4 cols de plus à leur collection sur un parcours en huit obligeant par deux fois à traverser la petite ville de Badonviller, martyrisée par toutes les guerres où un arrêt au monument aux morts a été un grand moment d’émotion pour mon humain et ses amis sensibles qu’il sont.

Le lendemain, dimanche, les petites routes pittoresques et brumeuses de la forêt vosgienne ont vu un peloton de randonneurs à la recherche de cols avec au menu, entre autre, les cols du Donon et du Prayé dont les abords du refuge ont permis un pique-nique ensoleillé. La petite ville de Senones avec son abbaye bénédictine Saint-Pierre a été appréciée des touristes cyclistes.

Un retour de Raon-l’Etape par l’emprunt de la piste cyclable a permis au petit groupe de rejoindre sans encombre Celles-sur-Plaine dans la joie et la bonne humeur d’avoir passé un beau séjour.

Ces deux journées ont été appréciées pour la découverte de la forêt vosgienne et de ses environs par de toutes petites routes  » à vélo » où la circulation automobile a été quasi inexistante.

Un grand MERCI à Catherine et Claude pour cette découverte d’un beau coin des Vosges.

Découvrez les photos de l’organisation dans l’onglet « photos »… (ici)

Signé : Gaspard-du-Val

Laisser un commentaire