En fait, qui sommes-nous ?

Les chemins de musarde, un blog à découvrir …

Les photos et les textes sont signés PEDIBUSCYCLUS …

—————————————-

Avant toute chose, une information d’importance : ce blog est SANS PUBLICITÉ.

Holà, c’est moi PEDIBUSCYCLUS… !  Bienvenu sur le blog « les chemins de musarde » d’un randonneur à pied et à bicyclette, marinier de Loire, philosophe, utopiste, humaniste, contemplatif, surtout rebelle et libre, mais aussi photographe amateur… et mauvais caractère !

Outre les pages sur la randonnée et les voyages à pied et à bicyclette, ce blog reprend un répertoire intitulé « La boîte à images » où vous retrouverez les photos « coups de cœur » dans le cadre d’un groupe « informel » de randonneurs pédestres « Les Grolles MERoises », une page de photos de la rivière magique (le mot fleuve est trop pompeux)  qu’est la Loire et sa batellerie, une autre page avec de belles girouettes photographiées au fil des randonnées et un répertoire sur la mobilité durable une motivation importante pour Pedibuscyclus.

Soyez fidèles à cette adresse http://www.lescheminsdemusarde.fr qui vous contera les aventures, à pied, à bicyclette et avec la batellerie de Loire, de Pedibuscyclus le ligérien. Cependant la prudence sera de rigueur, dans le respect de Dame nature.

Bonnes visites…

Photos d’entête réalisées par Pedibuscyclus lors de ses pérégrinations touristiques. La photo de fond est prise à l’étang de Montpercher en Loir-et-Cher.

Et aussi, un peu de modernité avec notre page Facebook « Les chemins de musarde de pedibuscyclus » à l’adresse suivante : https://www.facebook.com/pedibuscyclus/

Mais, qui est PEDIBUSCYCLUS ?                                                                        

Il est un passionné de randonnée, à pied, à bicyclette, mais aussi de La Loire et sa batellerie, de belles girouettes, de photos, de mobilité durable et d’amour pour Dame Nature.

Il est depuis toujours randonneur, son activité préférée. Ses rêves sont devenus réalité le jour de sa retraite. L’esprit libre, il a réalisé de nombreux défis comme, en premier, le voyage à pied à St Jacques-de-Compostelle, ensuite le tour de Corse à bicyclette en toute autonomie ou encore un voyage itinérant à vélo de Vallorcine au Stelvio, célèbre col italien, via la Suisse du Sud et l’Italie du Nord et bien d’autres voyages itinérants à bicyclette encore aux quatre coins de notre beau pays…

Outre « la balade » à Compostelle, il a aussi accompli de nombreux voyages à pied, comme la randonnée Stevenson, le tour de Belle-Île, le tour des monts d’Aubrac, la Grande Traversée du Jura,  etc… pour les plus connus.

Amoureux de la rivière (« le mot fleuve est trop pompeux » comme le dit le Bonimenteur de Loire, citation que Pedibuscyclus fait sienne) et de sa batellerie, il est aussi Marinier de Loire. Bien qu’originaire du Bourbonnais (Allier) et des bords du Cher, il est devenu au fil des années un vrai ligérien.

Après plus de 48 années d’un bénévolat responsable et très engagé, aujourd’hui, ponctuellement, il donne celui-ci pour une revue de tourisme à bicyclette, pour son club de randonnée pédestre et pour le milieu associatif d’une rivière magnifique la Loire… une vie bénévole pour le plaisir avant tout ! Par ailleurs, il aime aussi, rêveur qu’il est, regarder le ciel !

Pedibuscyclus soutient des combats qui lui tiennent à cœur, comme pour avoir des forêts vivantes, pour le respect de la vie humaine et de la vie animale et bien d’autres.

Par l’intermédiaire de son club de randonnée pédestre, Blois Bégon Randonnée (Bbr), il est adhérent de la Fédération Française de la Randonnée Pédestre (FFRandonnée). Un choix d’assurance lui permet, en plus, d’être assuré pour la pratique de la randonnée cyclo-touriste et du VTT, hors compétition.

En randonnée pédestre, il privilégie le nez au vent, la photo, l’autonomie et l’itinérance. Pour ce qui est du cyclo-tourisme, il a quitté la fédération ad’hoc pour rester dans une pratique traditionnelle oubliée du tourisme à bicyclette, la plus belle à ses yeux : la balade curieuse sur tous les terrains, randonneuse en 650 B, sacoche de guidon, garde-boue et parfois même une ou deux sacoches surbaissées de part et d’autre de la roue avant. C’est la randonnée à bicyclette en toute autonomie et indépendance qu’il apprécie sur les petites routes et souvent sur les chemins, avec l’appareil photos indispensable glissé dans la sacoche de guidon.

Voilà sa vie d’aujourd’hui, avec des soucis de santé par ailleurs qui l’obligent à être prudent tout en continuant à rêver à de futurs voyages, à pied, à bicyclette, en bateau… Bref, en étant tout simplement un randonneur HEUREUX, il prend du plaisir dans son tourisme vert !

Vous voilà renseignés.

Une Grande Tristesse !

Vendredi matin 12 février 2021, Messire Gaspard du Val, l’âne le plus photographié du GR 3, de la Loire à vélo, du chemin de Compostelle, s’en est allé gambader sur les prairies du paradis. Qu’il y soit très heureux ! Âne malicieux, joueur, amoureux de ses humains, nous l’aimions beaucoup. Il va nous manquer ! Grande tristesse !

A priori, son âge avancé (près de 30 ans), un soupçon de colon retourné (indices), le grand froid (- 9°) et un cœur vieillissant ont eu raison de sa belle vie. Son humain est très malheureux tout comme sa famille. Immense tristesse !

La grande humanité d’un petit garçon de 6 ans et demi qui ne veut pas voir son Papy malheureux. Il lui offre une de ses peluches représentant un âne. Messire Gaspard du Val au paradis des ânes en est tout ému ! MERCI Renaud.

Gaspard était très présent sur ce blog et partageait parfois la plume, dans l’humour, avec son humain. Une page se tourne définitivement ! Tristesse !