Une autre appellation … le vélo-tourisme.

Depuis plus d’un siècle, on parle de cyclotourisme pour définir la randonnée à bicyclette, terme inventé par Paul de Vivie dit Vélocio, devenu le pape du tourisme à bicyclette après avoir été aussi un cyclo-sportif dans sa prime jeunesse.

On lui prête ce propos « Il est difficile de donner une définition du Cyclotourisme. Les plaisirs du sport et du tourisme s’y mêlent agréablement, et ses adeptes suivant leur âge, leurs goûts, leur degré de culture intellectuelle, donnent la préférence aux premiers ou aux seconds. Chacun fait un dosage comme il l’entend, mais tous pédalent, par plaisir, sur nos belles routes de France, et c’est l’essentiel. Du jeune et ardent randonneur au grand-père qui se promène à bicyclette avec ses petits enfants, tous sont « cyclotouristes ».

Photo : Vélo-touristes à Chambord.

IMG_1048 Au vu de cyclistes et divers pelotons en mal d’images croisés ou doublés chaque dimanche matin, peut-on encore parler de cyclotourisme, de cyclotouristes ? De tels mots, si précieux dans la bouche de Vélocio, sont de nos jours beaucoup trop galvaudés. Ils sont mis à toutes les sauces, souvent assimilés avec coureurs, ce dernier mot utilisé par les divers plumitifs qui essaient d’informer les lecteurs d’un journal quotidien, trop souvent incompétents en la matière ne faisant pas l’effort de potasser le sujet et qui ne sont surtout pas informés par leurs interlocuteurs trop contents de donner une image d’assimilation avec coursiers et tour de France

Au travers du mot cyclotourisme, aujourd’hui, on assimile le vélo bien sûr, y compris de course (!!!) mais aussi trop souvent et à tort les deux roues à moteurs comme les scooters et autres boosters, voire mobylettes, cyclomoteurs, vélo-solex, j’en passe et des meilleurs…

DSCN0010 - CopieCependant, tout n’est pas perdu, depuis quelques temps récents, divers réseaux sociaux de notre sphère internet s’intéressant au tourisme à bicyclette emploient, à juste titre il me semble, le terme : « vélotourisme ». Et, je dois dire que ce mot me satisfait complètement car il dit bien ce qu’il veut dire. J’y ajouterai un trait d’union entre vélo et tourisme afin de mieux faire comprendre le sujet dont on parle. Photo : Vélo-touristes sur les planches de Deauville.

Alors, dés aujourd’hui, je vais adopter dans mes écrits, dans mon langage, le mot « vélo-tourisme » pour désigner le tourisme à bicyclette sous toutes ses formes : promenades, balades, randonnées, rencontres, voyages itinérants… cela sonnera plus juste à mes oreilles et collera mieux à mon image.

Alors, bon vélo-tourisme à vous amis visiteurs de ce site internet.

Je rajoute en date du 21 octobre 2015 : Un ami proche me fait savoir (voir les commentaires ci-dessous) que le terme de « vélotourisme » a été déposé par la fédération de cyclotourisme afin de communiquer en direction des territoires et ses institutionnels, pour développer une offre aux pratiquants du vélo, un accueil, des services et des équipements adaptés à la pratique du « machin » appelé « cyclotourisme ».

Et bien soit, si c’est pour aider à développer, entre autre, les équipements, je l’accepte puisque j’en bénéficierai dans ma pratique… mais sans passer par une adhésion au « truc » fédéral.

Donc, comme l’écrit mon ami, je serai plutôt un touriste à bicyclette !

Comme quoi, réfléchir de concert peut faire évoluer les choses !

3 réflexions au sujet de « Une autre appellation … le vélo-tourisme. »

  1. Jean-Yves MOUNIER

    Bien sûr que la FFCT communique sur ce terme de vélotourisme : http://ffct.org/institutionnels/promouvoir-votre-territoire/devenir-ville-et-territoire-velotouristiques/
    C’est un de ses nouveaux chevaux de bataille et je ne comprends pas bien pourquoi tu rentres dans ce jeu.
    Certes le terme cyclotourisme est galvaudé mais quand la FFCT aura été intégrée à la FFC, ce qui arrivera forcément, où seront les cyclotouristes ? En attendant, je préfère me qualifier comme touriste à bicyclette… ou comme cyclo-touriste !
    Pas de vélo en tout cas, relire Philippe Delerm et son beau texte sur vélo et bicyclette !

    1. Pedibuscyclus Auteur de l’article

      Cher Jean-Yves, la fédération officielle a pu déposer ce terme, comme beaucoup d’autres d’ailleurs (Vélocio aussi), sans qu’il apparaisse nullement dans ses diverses actions, ni dans sa communication et c’est en cela qu’il est différent. Les termes « cyclotourisme et cyclotouriste » sont les seuls repris par celle-ci. Alors, avec un certain courage, démarquons-nous de ce qui est aujourd’hui beaucoup trop galvaudé et nuit gravement à notre activité de touristes à bicyclette.

Laisser un commentaire