Archives mensuelles : novembre 2019

Être Ligérien

Jeudi 21 novembre 2019, j’ai eu le privilège de participer à la Rencontre Territoriale à Vineuil (41) organisée par la Mission Val de Loire.

Le Val de Loire est inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis le 30 novembre 2000. L’inscription du Val de Loire au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2000 constitue une reconnaissance internationale et consacre les efforts menés à l’échelle du bassin de la Loire, en particulier depuis 1994 avec la mise en œuvre du premier Plan Loire Grandeur Nature.

Le Val de Loire reconnu UNESCO s’étend de Sully-sur-Loire (45) à Chalonnes-sur-Loire (49) sur une longueur de 280 km et près de 800 km2.

Les participants, une trentaine, ont été invités à prendre le bus afin de visiter les aménagements ligériens à proximité : pistes cyclables, mais aussi les itinéraires vélos, le Lac de Loire, les vues sur Loire aménagées, le viaduc des Noëls où ont été émises diverses solutions d’aménagements cyclables afin d’assurer la continuité des voies vélo comme une  passerelle « vélo-piéton » sur la Loire au niveau des piles de l’ancien barrage et à l’extrémité du viaduc des Noëls  avec un aménagement pour les handicapés (ascenseur ?)

De retour à la salle des fêtes de Vineuil, quatre ateliers nous attendaient : Portraits de Loire à la Renaissance, Observatoire photographique participatif des paysages, Data Val de Loire et Gens du Val de Loire. Ces quatre ateliers ont permis de s’approprier une entité reconnue « Le Val de Loire », sur deux régions (Pays de Loire et Centre-Val de Loire), un terroir commun et se reconnaître être Ligérien.

J’avoue avoir été très intéressé par l’atelier des « Gens du Val de Loire » où l’on découvre, au travers de témoignages forts, ce qu’est être Ligérien. Les deux pieds dans le Val de Loire afin de s’approprier pleinement un territoire et se découvrir pour moi, amoureux de la Loire avec l’association des Marins du Port de Chambord de St-Dyé-sur-Loire (41), ce qui est en devenir la fierté d’être Ligérien.

Je suis ressorti de cette rencontre avec l’envie forte de m’affirmer Ligérien comme d’autres sont Auvergnats ou Bretons …

Merci à la Mission Val de Loire pour ce bel après-midi bien que la météo ait été maussade.

Lire la suite en photos