Montpercher… sous brouillard !

Une fois l’an, le premier dimanche de janvier, pour « ouvrir » l’année nouvelle, avec quelques amis, nous nous retrouvons à l’occasion d’une randonnée pédestre vers l’étang de Montpercher, en Loir-et-Cher, tout près des abords de Chambord, son château merveilleux et son immense parc peuplé de la faune sauvage des forêts.

Après les fortes averses de 2016 où nous avions dû trouver refuge chez un ami, en cette année 2017, la fébrilité semble nous poursuivre avec l’état grippale avancé de quatre de nos amis. C’est donc avec seulement 6 rescapés que nous avons inauguré l’année 2017 avec notre balade pédestre de longue tradition vers l’étang magique de Montpercher. (Photo Jef T.)
Les premiers mètres ont été difficiles car le verglas sur les chemins de terre nous a obligés à quelque prudence. Mais, nous avons résisté à l’adversité et vaincu la difficulté.
Arrivés à l’étang, nous avons gagné la table habituée à nous recevoir. Chacun a alors défait son sac à dos et force de victuailles et autres liquidités ont fait leur apparition. Que des bonnes choses … !     (Photo Jef T.)
Inutile d’écrire que l’ambiance a été fort joyeuse. Avec la galette, l’ami Alain E. de Vendôme a été élu Roi de Montpercher. Bravo à lui et félicitations car il saura faire briller les couleurs de notre lieu préféré. (Photo Jef T.)
Le retour, toujours joyeux, en fin de matinée, a permis à la petite troupe de se dire : A l’année prochaine !
Nous souhaitons à tous une Bonne Année 2017 !
L’amie Geneviève P. a éprouvé le besoin de mettre par écrit le vécu de sa journée … Voici son récit :

                                                             Disparitions

Pluies verglaçantes, bruines, gel et froidure.
Faisant fi de ces funestes prévisions, Roulement à Billes n’hésita pas à se rendre à l’invitation du Marquis de Mer. Invitation douteuse certes : il s’agissait, paraît-il, de se rendre pédestrement au bord d’un mystérieux étang pour honorer les dieux Fromages, Rillettes, Saucisson, Galette, Café et Pousse-café.
Le tout en excellente compagnie : un Comte, un Marquis, un Seigneur et sa Dame et un Vendômois sans titre mais de fort bonne maison.
Bien sûr, il n’avait pas été question avant le départ des risques encourus : chemins glissants, cerfs en goguette, sangliers farceurs, voire loups en embuscade au coin du bois.
Tout se passa au mieux : les vivres furent consommées par les six gloutons à l’appétit aiguisé par la froidure et l’on ne rencontra aucune bête fauve, à part un chien et son maître; les poissons de l’étang ne montrèrent pas le bout d’une nageoire et, hélas, aucun héron ne nous fit l’honneur d’un décollage.
Chacun revint content.
                                                                              Mais …
Les dévotions aux Dieux susnommés accomplies, chacun retourna chez soi.
La veille au soir, Roulement à Billes avait rejoint les terres du Marquis et, sur le coup de 18h, traversant le parc de Chambord elle avait pu admirer le château tout illuminé. Malgré la pluie, c’était superbe !
Roulement à Billes remonta dans son carrosse afin de regagner son Berry profond et retraversa le Parc de Chambord.
Stupéfaction !
Arrivée devant le château (de jour cette fois), quelle ne fut pas sa surprise de constater que, depuis la veille, on l’avait démonté entièrement. Plus trace de clochetons, de tours, de cheminées et de balustrades. Rien. Un grand rideau gris remplaçait le majestueux monument.
Roulement à Billes en ressentit une sorte d’effroi mais continua tout de même son chemin vers ses pénates.
L’épouvante fut à son comble lorsque, parvenue à Valençay, elle dût constater que le château avait, lui aussi, disparu. Là aussi, un grand rideau ouaté avait été tiré en lieu et place de la vaste demeure de Talleyrand.
                                                                    Marquis, qu’as-tu fais de ces joyaux ?
Pris par la folie des grandeurs, les aurais-tu escamotés pour les installer dans le pré de Maître Gaspard, ton âne aristocratique afin de lui octroyer un peu de confort mérité ?
                                                                                                                                    Roulement à billes
Dimanche 8 janvier 2017
Le château de Chambord vers 15h00′                                  Le château de Valençay vers 16h00′
                                                                   

 

Laisser un commentaire