La Brenne en 650 B…

C’est, comme chaque année, à l’initiative du Comité directeur de La Confrérie des 650, qu’une bonne équipe de confrères s’est retrouvée pour ce long week-end du 11 novembre. Cette fois, le choix s’était porté sur le village de Ruffec, près du Blanc, dans le département de l’Indre, au gîte de l’Epineau. L’organisation, ou plutôt l’inorganisation, avait été confiée au dynamique Thibault (Merci l’ami) et c’était bien, même très bien à décider de concert notre emploi du temps, nos repas et nos circuits, l’autogestion que cela s’appelle.

Entre balades à bicyclette et réunions techniques, officielles ou informelles, les confrères présents ont satisfait leur soif d’apprendre.

Cévennes PierrotIl faut dire, ou plutôt écrire, que les discussions ont surtout porté sur l’aspect technique de la bicyclette en 650 B. Plusieurs « Cévennes », le tout dernier modèle de bicyclette proposé à ses adhérents par l’association de sauvegarde du standard de roue, étaient présentes, rutilantes aux mains de leurs heureux propriétaires.

Bref, nous avons vécu un long week-end de qualité entre le 7 au soir et le 11 novembre au matin avec une météo plutôt sympathique.

Pour ce qui est de nos balades à bicyclette, elles nous ont conduits à visiter la vallée de l’Anglin avec le beau village d’Angle-sur-l’Anglin et son château en ruines, Fontgombault et son abbaye austère, les étangs de La Brenne et leurs milliers d’oiseaux, Saint-Benoît-du-Sault et sa vieille ville…

Du tourisme à bicyclette, rien que du tourisme à bicyclette, pour notre plus grand plaisir.

Les photos sont ICI.

Signé : pedibuscyclus.

Laisser un commentaire