Les Amis du « Randonneur » entre canaux et Loire

C’est à l’invitation d’Alain et Sylviane S. que les Amis du Randonneur se sont retrouvés à Briare (Loiret) pour quatre journées de cyclo-découvertes des canaux et de la Loire majestueuse.

Le Randonneur, Tourisme à bicyclette, est une revue qui a aussi son site internet :

www.le-randonneur.eu

Les amis abonnés à la revue Le Randonneur n’étaient pas très nombreux cependant sur les 25 participants mais Alain avait eu la bonne idée d’inviter des amis cyclo-touristes à découvrir ce coin de Loire. Parions qu’ils seront plusieurs à s’abonner à la revue spécialiste du tourisme à bicyclette tant les lecteurs présents du Randonneur ont essayé d’être persuasifs.

Par ailleurs, un peu d’histoire : Le nom que Briare s’est donné, « Briare-le-Canal », est un peu réducteur car Briare ne possède pas un, mais trois canaux. Dès 1605, elle accueille le chantier du « canal de Loyre en Seyne », futur canal de Briare qui sera ouvert totalement en 1642. En 1838, ce canal reçoit, juste à l’amont de son écluse de Baraban, le canal latéral à la Loire qui descend de Digoin. Ce canal traverse la Loire dans son lit-même sur le passage en Loire de Mantelot, à cinq kilomètres en amont, à Châtillon-sur-Loire. Cependant, ce passage en Loire est dangereux et, rapidement, il ne répond plus aux exigences du trafic fluvial. C’est alors qu’en 1896, est construite une nouvelle branche du canal latéral qui traverse le fleuve par le pont-canal de Briare. Cette nouvelle branche du canal latéral à la Loire reçoit le surnom de « nouveau canal » ou « canal neuf ». (source wikipédia)

Alain et Sylviane nous ont conduit à la découverte du canal de Briare dans ses moindres détails le jeudi 25 avril, Alain se faisant un devoir explicatif de chaque particularité rencontrée. Mais, en cette première matinée Dame pluie s’est invitée et à Rogny-les-7-écluses le pique-nique s’est déroulé dans la salle d’un café accueillant. L’après-midi a permis d’entrevoir le soleil malgré un temps quelque peu nuageux pour se conclure de façon grandiose avec la visite du Pont-Canal de Briare et ses 662 mètres de longueur pour 11,50 mètres de largeur. Sa coque métallique est en acier doux large de 6 mètres, son mouillage de 2,20 mètres et le tirant d’eau est de 1,80 mètre… pour les techniciens. Il repose sur quatorze piliers de pierre. Un ouvrage magnifique construit entre 1890 et 1896. (source wikipédia pour ce qui est de la technique).

Le vendredi 26 avril, nous sommes allés à la rencontre de La Loire et du Canal Latéral avec des vues superbes sur le dernier fleuve sauvage de France. Après une visite de cave pour la dégustation des vins des coteaux du Giennois (avec modération) nous avons rejoint Mantelot à Chatillon-sur-Loire et nous avons pique-niqué sous un beau soleil mais par un vent froid. L’après-midi, nous avons chassé l’averse en passant entre les gouttes et terminé par la visite du musée des deux marines qui a accueilli les plus curieux à découvrir la marine de Loire et celle des canaux.

Le samedi 27 avril, la balade s’est orientée vers le Berry et la Sologne au travers de paysages boisés et verdoyants bucoliques à souhait. L’aire de pique-nique de Saint-Gondon, bien aménagée, nous a permis une restauration bienvenue avant de gagner Gien, belle ville des bords de Loire où Louis XI et Anne de Beaujeu ont fait l’histoire… L’après-midi s’est terminée pour certains par la visite du musée des émaux à Briare.

(Je n’ai été présent que 3 jours sur 4).

Une belle rencontre où chacun repartira avec l’envie d’un retour…

Merci Alain, merci Sylviane.

LES PHOTOS SONT ICI …