L’avenue Charles de Gaulle de Mer, en Loir-et-Cher, aménagée pour les cyclistes.

20161004_091331

L’avenue Charles de Gaulle a été récemment aménagée, en particulier, pour les cyclistes de passage. Cela permet une continuité « cycliste » en direction ou en provenance du centre ville et de la gare SNCF, un lien utile entre notre ville et La Loire à vélo.

C’est une bonne chose que cet aménagement pour les cyclistes qui sont très vulnérables sur la route. Certes, tout n’est pas parfait, mais c’est une amélioration certaine convenons-en.

On pourrait cependant faire remarquer quelques imperfections comme l’étroitesse de la bande de roulement « autos » qui oblige, en cas de croisement, souvent à un chevauchement de la bande cyclable, le saut du vélo pour entrer dans l’aménagement du rond point du bas de l’avenue… Attention par temps de pluie aux glissages et chutes possibles !

20161004_105445Un autre regret, la priorité laissée aux automobiles… les pays Scandinaves l’ont inversée mais notre pays « tout bagnole » n’a pas encore fait l’effort !

Cependant, il faut rappeler aux automobilistes qu’ils doivent doubler un cycliste, même s’il est à sa place dans la bande cyclable, en respectant le Code de la route, c’est à dire en laissant un espace d’UN mètre (1 m) en agglomération (en campagne : 1,50 m). La bande cyclable ne supprime pas cette obligation. Donc, il est inutile de forcer le passage en cas de croisement de deux véhicules et alors de mettre en danger le cycliste.

Ne faisons pas la fine bouche : les cyclistes disent Merci pour cet aménagement !

Laisser un commentaire