Une nouvelle piste cyclable entre Mer et La Grenouillère en Loir-et-Cher

Décidément, notre Communauté de Communes, la CCBVL, apporte un plus dans la circulation cycliste sur son territoire avec la création d’une nouvelle piste cyclable entre la sortie de Mer (41) côté Blois et le camping international de La Grenouillère côté Suèvres.

Cette réalisation va permettre aux touristes de passage au camping d’éviter de circuler sur la D2152 fort dangereuse afin d’aller faire leurs commissions du côté des grandes surfaces de la ville… !!!

Vous trouverez ci-dessous les photos de l’aménagement en question… et un complément fort intéressant !

J’ai poussé ma curiosité un peu plus loin…

Les édiles du village de Suèvres (41) souhaitent voir cette piste cyclable prolongée jusqu’au coeur du village le long de la D2152… Demande fort louable par ailleurs !

Sauf qu’il existe un, voire deux itinéraires différents afin de gagner Suèvres : un itinéraire « Suèvres VTT » fléché et un itinéraire « Suèves à vélo » également fléché via les hameaux de Levrault, Dizier et Les Bonneaux. (Itinéraires sans doute fléchés par la CCBVL à la demande des élus de Suèvres.)

La difficulté est de trouver ces deux itinéraires au départ de La Grenouillère car il y a une absence (volontaire ???) de la première flèche directionnelle vers ces deux itinéraires possibles…

Un autre point de curiosité de ma part a été de mesurer sur le terrain, à bicyclette, un des deux itinéraires proposés, celui appelé par signalétique « Suèvres à vélo » de La Grenouillère à Suèvres via Levrault, Dizier, Les Bonneaux, j’ai trouvé pile 5 km.

Entre la Grenouillère et le centre du village de Suèvres par la D 2152 il y a 3 km, donc une différence de 2 km !

Aussi, on peut se demander s’il est judicieux de construire 3 km de piste cyclable le long de la D 2152 alors qu’il existe deux autres itinéraires par ailleurs ?

Le contribuable peut se poser cette légitime question !

Voici les photos qui font foi…

Absence de signalétique vers « Suèvres à vélo »
« Suèvres VTT »
« Suèvres à vélo » vers Levrault.
« Suèvres à vélo » vers Dizier.
« Suèvres VTT ». Pas vu de signalétique aux Bonneaux
« Suèvres à vélo » et on arrive à Suèvres.

Il est vrai, il faut le reconnaitre, la CCBVL dans son étude, n’a pas fait appel aux spécialistes de la Mobilité Douce mais plutôt à un cabinet « spécialisé » dont les « spécialistes » ne sont jamais montés sur une bicyclette !!! On peut remarquer des oublis d’importance comme un panneau « Stop » à l’entrée au camping de la Grenouillère dans les deux sens et à l’intersection de la petite route vers Levrault …

La meilleure solution sans doute aurait été de construire cette piste cyclable côté Sud le long de la D 2152 avec une traversée sécurisée à hauteur de La Grenouillère et avec la possibilité de rejoindre la base nautique du Domino et l’accès au centre de Suèvres facilité, via la zone artisanale des Places.

L’essentiel cependant réside dans le fait que de toute manière les cyclistes sont heureux de circuler en toute sécurité.