Mes chemins noirs 2022 en Aubrac

Pourquoi ce titre ? Simplement parce qu’il a fait très, très chaud sur le plateau d’Aubrac en ce mois de mai 2022. Un soleil ardent voire violent qui a brulé la peau des randonneurs à bicyclette (d’où le mot « noirs ») partis, pour certains, sans une protection…

Nous étions entre 10 et 14 participants suivant les jours sous la férule de Pierre et Hélène. Les itinéraires, découverts au départ de Nasbinals chaque jours, nous ont conduits à divers endroits du plateau par de toutes petites routes, des chemins blancs souvent et quelques « voies » dites « vertes » parfois, vers Rieutort d’Aubrac, Marchastel, Malbouzon, Prinsuéjols, le château de la Beaume, la croix de la Rode, le Signal de Mailhebiau, Bonnecombe, Grandvals, La Chaldette, St Urcize, Laguiole, le col d’Aubrac pour terminer par la transhumance au col de Bonnecombe où nous avons retrouvé des amis venus des Cévennes.

L’ambiance a été excellente voire de franche rigolade.

L’aligot de tradition a été dégusté un soir au restaurant des Lacs à Bonnecombe, parfait comme d’habitude. Et, l’hôtel de France de l’ami Hervé, au départ pour le café et au retour pour la pression d’Aubrac, a su bien nous accueillir comme il le fait chaque année toujours avec le sourire.

Et, presque chaque soir, les diaporamas extraordinaires de Pierre, notamment la danse d’une hermine blanche (hiver) devant l’appareil photos, un beau moment de complicité. Et, ces renards arctiques découverts en Islande sont une pure merveille.

Une belle organisation ! Merci Pierre, Merci Hélène. A l’année prochaine…

LES PHOTOS SONT ICI… http://lescheminsdemusarde.fr/wp-admin/post.php?post=12670&action=edit