Archives de catégorie : A bicyclette

L’erreur de casting !

Ce dimanche matin, le 29 septembre 2019, lors d’une sortie à bicyclette dans « mon » Val de Loire préféré, j’ai croisé des cyclistes de connaissance que j’avais côtoyé lorsque j’étais adhérent du club cyclo local… A la vue de leurs montures j’ai, je le reconnais bien volontiers, été choqué. Ils chevauchaient deux vélos légers de course neufs, même si, celui de l’homme, présentait deux garde-boue étroits. Celui de l’épouse était un vélo de course que n’aurait pas renié la lanterne rouge du Tour de France. Auparavant, pendant plus de quarante années, ils avaient été des touristes à bicyclette exemplaires avec l’utilisation d’un matériel adapté d’où mon étonnement.

Continuer la lecture

Les Amis du Randonneur dans les pas de Léonardo

Le Randonneur est la revue du Tourisme à bicyclette www.le-randonneur.net

Au plus fort de ces trois journées, dédiées à Léonard de Vinci, nous étions 28 touristes à bicyclette à répondre à l’invitation de l’ami Luc R. venus de Normandie, de Poitou-Charentes, du Berry, du Val de Loire, de Paris et sa banlieue, d’Occitanie, des Pays de la Loire … Bref, que du beau monde !

Continuer la lecture

Une première de plaisir

« Hola » les copains,

Tout arrive après plusieurs jours d’hésitation pour le moins. J’ai retrouvé ma randonneuse sous la poussière enfouie depuis le mois d’octobre 2018 et, de concert, samedi 16 février 2019 nous sommes allés visiter les bords de Loire du côté de Meung-sur-Loire (45) et photographier la batellerie locale.

Superbe soleil, il faisait presque chaud : 63 km plus les 12 km VTT du samedi matin afin de visiter Messire Gaspard du Val, mon âne…

75 km sur la journée pour une belle reprise de randonnée à bicyclette.

Le temps est venu du bilan 2018…

Dans les derniers mois de l’année 2017, une page s’est tournée pour moi de manière douloureuse et l’année 2018 a vu quelques chamboulements comme la fréquentation des chemins à pied devenir la plus importante activité de mes randonnées.
J’ai accompli pas mal de kilomètres à mettre un pied devant l’autre avec, entre autre, deux belles balades sur une semaine chacune : en Aubrac au printemps et sur le chemin des douaniers du côté du Nord Finistère à l’automne où j’ai apprécié une solitude heureuse.

Continuer la lecture